Bow & Blue

Aujourd’hui, je vous présente mon pantalon préféré de l’été. Un modèle que j’adore et dont j’ai déjà réalisé 3 versions.

***

Pour commencer, parlons de la forme : Il s’agit d’un pantalon cigarette avec une taille froncée et remontée, accessoirisée d’une ceinture amovible à nouer. J’ai réalisé ce modèle à partir d’un pantalon de mon armoire dont j’ai relevé le patron. En effet, il y a deux ans, j’ai acheté deux pantalons chez Mango, un noir et un rouge. Le noir (que vous voyez régulièrement dans mes articles comme ici ou ici) commence à fatiguer mais je l’aime tellement que je suis incapable de m’en séparer. Le rouge, en revanche, je ne l’ai quasiment pas porté, n’arrivant pas vraiment à apprivoiser la couleur. Comme j’adore cette forme, l’idée était de démonter entièrement la version rouge que je ne porte pas pour me permettre de reproduire ce modèle dans des tissus que j’aime. J’ai donc utilisé ce pantalon comme patron. Je pense que cette solution est encore la meilleure puisqu’on est sûr, avant même de couper notre tissu, que l’on obtiendra un vêtement qui nous va et qui nous plait et ce, sans avoir besoin de le reprendre (chose non négligeable pour un pantalon). Il y a donc peu (voire pas) de chance de déception. Même s’il n’est pas toujours facile de découdre l’un des vêtements que l’on aime, cette opération est plutôt intéressante car ce sacrifice permet de reproduire le modèle à l’infini !

***

Concernant la technique pour relever le patron, c’est tout simple (mais pas très rapide…). Il faut commencer par découdre entièrement le pantalon (très long donc), le but étant d’avoir l’ensemble des pièces, coutures inclues. Cette étape permet également de pouvoir observer les techniques utilisées lors de la couture, ce qui est toujours instructif. Il faut donc découdre entièrement le pantalon, marquer au crayon (indélébile) les éventuelles pinces, plis ou fantaisies et noter les valeurs de couture. Ensuite, un bon coup de repassage est nécessaire. Puis, il faut positionner les pièces en repérant le droit fil (marquer le également au crayon indélébile). Enfin, vous pouvez, soit reproduire l’ensemble des pièces sur du papier à patron, soit utiliser directement le tissu comme patron (Attention, si le tissu est trop mou (jersey, satin, crêpe léger, etc.), il est préférable de reproduire le patron sur du papier à patron). Vous pouvez alors découper vos pièces et passer à la couture.

Toutefois, quelques petits conseils seront nécessaires pour reproduire un patron selon cette technique :

* Bien noter la valeur de couture et la respecter.

* Bien marquer les fantaisies (pinces, plis, etc.).

* Bien repérer le droit fil.

* Connaitre les étapes de réalisation du vêtement (En effet, ne vous lancez pas dans la reproduction de patron de chemise si vous n’en n’avez jamais cousu une). L’important sera de bien respecter les techniques et les étapes de couture. Pour cela, il est plus simple de les avoir déjà effectué sur une réalisation précédente. Vous pouvez alors vous aider des explications de votre précédente réalisation ou de différents tutos pour parvenir à la réalisation.

***

Concernant les modifications apportées à mon patron de base, j’ai décidé de troquer la taille classique (pinces, ceinture et braguette), par une taille plus originale et plus féminine. Cette modification m’a aussi permis d’obtenir une réalisation plus simple et pus rapide à coudre.

J’ai repris mon patron de base en y apportant ces quelques variantes :

* Je n’ai pas réalisé les pinces. J’ai gardé la valeur des pinces mais sans les marquer à la couture afin que cette valeur soit prise en compte dans ma ceinture. Cela permet de garder l’effet froncé du modèle et permettra également de pouvoir enfiler le pantalon sans problème (comme il n’y a ni braguette, ni ouverture).

* J’ai coupé deux devants de jambe identiques, c’est à dire deux jambes sans la sous-patte de braguette. J’ai donc cousu ces deux morceaux ensemble lors de l’assemblage des deux jambes ensemble (comme pour l’assemblage d’une combi, pour celles qui en ont déjà cousue une).

* J’ai ajouté une ceinture froncée : Pour cela, j’ai découpé une ceinture de la largueur de la taille de mon pantalon et de 15 cm de hauteur. J’ai assemblé cette ceinture au pantalon puis j’ai plié cette ceinture en deux dans le sens de la largeur. J’ai ensuite inséré un élastique (de 2 cm de large et 55 cm de long pour un 36/38) dans une encoche formée dans cette ceinture.

* J’ai réalisé les passants.

* Puis j’ai réalisé une ceinture amovible de 14 cm de large (plié en 2, soit 6 cm de large une fois cousue) et 150 cm de long (soit une laize).

***

Ensuite, parlons du tissu : Il s’agit d’un crêpe lourd bleu marine trouvé chez Mondial tissus dans la collection d’été. Le crêpe étant lourd et épais, il s’adapte parfaitement à un pantalon. La tenue du tissu est très bien pour un pantalon et parfaite pour celui-ci, ce tissu s’accorde à merveille à cette taille froncée et à la ceinture nouée.

***

Je vous montrerai bientôt les deux autres versions de ce modèle, dont celle à pois que vous avez déjà pu observer sur Instagram.

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Huguette Paillettes - Couture - Pantalon

Pantalon – Tissu crêpe Mondial Tissus

Pantalon – Patron maison

Chemise – Mango

Sandales – Mademoiselle R, chez La Redoute

Sac – Lancel

Bracelet – Les Georgettes

Montre – Lip

Lunettes de soleil – Krys

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Nullam quis, vulputate, ut Phasellus mattis et, sit elit. libero amet,