Sequins Fever #2 : Iris, Perfect Litlle Black Dress

Pour ce dernier article de l’année, je vous propose ma tenue de fêtes. Une robe noire assez simple mais avec tous les petits détails que j’aime.

Début décembre, l’équipe d’Artesane a proposé un défi paillettes (que je vous laisse découvrir ou redécouvrir sur leur site). Paillette oblige, je me devais de participer, j’ai alors décidé de coudre une jolie petite robe noire qui pourra m’accompagner dans ces jours de fêtes mais aussi tout au long de l’année !

***

Tout d’abord, côté patron pour ce défi paillettes :

J’ai choisi le patron du Top Iris (Version A) de Slow Sunday Paris que j’ai modifié afin de créer ma petite robe noire.

Je reviens très brièvement sur le patron du top Iris dans cet article car j’y consacrerai un article plus complet à l’occasion d’une autre réalisation plus proche du modèle original. En quelques mots, la forme du top tombe très bien, la coupe est très jolie et les explications limpides. J’ai cousu ce top cet été mais dans une viscose très (trop) fine de chez Mondial Tissus et ce tissu ne convenait visiblement pas au patron, les finitions et le tombé n’étaient pas vraiment à mon goût. A l’occasion de ma visite sur le stand de Slow Sunday Paris au CSF, j’ai pu observer la version viscose de Caroline, la créatrice, et le rendu était parfait (la viscose choisie avait une meilleure tenue que la mienne). J’étais donc résolue à me coudre une nouvelle Iris en choisissant un tissu qui la mette plus en valeur.

***L’occasion fut toute trouvée à l’occasion des fêtes. Je souhaitais une robe sympa qui soit assez habillée mais que je puisse également porter à volonté tout au cours de l’année (sans avoir besoin d’attendre une grande occasion). J’ai donc transformé Iris en version robe et je suis ravie de cette version : j’ai conservé la forme ample du top et les manches nouées auxquelles j’ai ajouté un dos boutonné et une fronce créant une robe péplum. Je trouve même que cette robe a un petit côté Des Petits Hauts like qui me plait beaucoup (n’est ce pas ?).

***

Si vous voulez vous aussi réaliser une robe Iris, voici les étapes de transformation :

FOURNITURES

1m70 de tissu en 140 cm de laize (jusqu’au 40).

(Ou 1m90 de tissu, en cas de raccords)

Fil assorti.

Thermocollant fin (8 cm x 50 cm).

***

A LA COUPE

1/ Pour le dos : Au lieu de couper la pièce 1 x tissu au pli, couper la pièce 2 fois dans votre tissu en ajoutant 5.5 cm de largeur du coté du milieu dos.

2/ Pour la longueur du dos et du devant : Utiliser le cran de montage le plus bas comme repère et tracer une droite perpendiculaire au droit fil passant par ce cran de montage. Cette droite sera le bas de vos pièces dos et devant.

3/ Couper 2 rectangles de tissu pour réaliser la jupe de la robe :

Pour ma version 36, j’ai coupé 2 bandes de chacune :

* 55 cm de hauteur

(Vous pouvez augmenter ou diminuer la hauteur selon la longueur souhaitée)

* et 90 cm de largeur

(Vous pouvez augmenter ou diminuer la largeur selon votre taille ou la valeur de fronce souhaitée.

Pour ma robe, la valeur de fronce est de 90 cm (fronce) pour 50 cm (bas du top)).

5/ Couper un biais pour réaliser un biais de propreté à l’encolure.

4/ Ne pas couper les parmentures.

***

A LA RÉALISATION

1/ Suivre le patron : Préparer les manches.

*

2/ Réaliser les pattes de boutonnage : 

a/ Thermocoller vos pattes de boutonnage : Appliquer une bande de thermocollant de 4 cm de large sur toute la longueur du demi-dos.

b/ Plier une première fois la patte de boutonnage d’1 cm vers l’envers, puis une seconde fois de 3 cm vers l’envers. Repasser.

Piquer à 2 mm du pli sur toute la longueur.

Répéter l’opération pour l’autre demi-dos.

c/ Réaliser vos boutonnières sur le demi-dos gauche à intervalles réguliers :

La boutonnière du haut est placée à 2.2 cm de l’encolure.

Puis les autres boutonnières sont espacées de 8 cm.

**

3/ Créer votre jupe froncée :

a/ Préparer 2 fils de fronce sur le haut des pièces prévues pour la jupe.

Marquer des repères pour réaliser une fronce régulière (Pour plus de détails, consulter le tuto pour réaliser une robe froncée ici).

b/ Épingler votre bande froncée au bas de votre devant endroit sur endroit. Piquer.

Retirer les fils de fronce. Surfiler.

Répéter la même opération pour le dos. Attention, pour le dos, épingler les deux demi-dos ensemble, patte de boutonnage gauche sur patte de boutonnage droite.

**

4/ Assembler le dos et le devant : 

a/ Surfiler vos pièces.

b/ Assembler le dos et le devant par les épaules.

c/ Assembler le dos et le devant par les cotés.

**

5/ Suivre le reste du patron. 

**

6/ A la finition d’encolure, poser un biais de propreté. 

**

7/ Réaliser l’ourlet du bas de la robe : Plier le tissu vers l’envers sur 5 cm puis 5 cm. Piquer. Repasser.

**

8/ Coudre les boutons.

***

9/ Porter !

***

Pour égayer cette robe de fêtes, j’ai voulu ajouter des paillettes. J’ai donc pensé créer un col amovible en sequins pour cette occasion. Malheureusement, l’encolure de la robe est trop large pour accueillir un col, mes essais étaient peu concluants. Je vous présente donc ma robe Iris sans col. Cette robe correspond exactement à mes attentes : robe de fêtes ou robe du quotidien, robe d’hiver réchauffée grâce à un gilet ou robe estivale, je peux la porter tout au long de l’année au gré de mes envies. Pour cet article et pour l’occasion, j’ai accessoirisé ma robe avec ma veste à sequins cousue l’année dernière (plus de détails dans cet article) et invité le matou, chic lui aussi, grâce à son nœud à sequins assorti !

***

Ensuite, côté mercerie pour ce défi Paillettes :

J’ai utilisé un crêpe noir de chez Mondial Tissus. J’aime beaucoup ce crêpe qui a une bonne tenue et que j’utilise régulièrement (en bleu sur un pantalon, en kaki pour une jolie Lila ou en noir avec Jolaine). Ce tissu se dompte parfaitement à la couture et a un très joli tombé.

***

J’ai agrémenté le dos de ma robe de 5 boutons à recouvrir. J’adore les boutons à recouvrir, je trouve qu’ils apportent une touche très chic au vêtement. Dans le commerce, c’est toujours un détail qui me séduit mais, en couture, je n’avais jamais utilisé cette finition.

Pour cette première, j’ai utilisé des boutons à recouvrir 12 mm chez Bohin. Le système d’utilisation est plutôt bien conçu et accessible. Je n’ai fait aucun raté. Seule précision, l’emploi du marteau (non indiqué sur les schémas) est toutefois nécessaire à moins d’être pourvu d’une force herculéenne. Et pour les plus frileuses, de nombreuses merceries proposent de créer vos boutons à recouvrir avec votre tissu et pour une somme généralement modique.

***

J’en profite pour vous souhaiter à tous de très belles fêtes de fin d’année !

***

Robe – Patron Top Iris de Slow Sunday Paris, modifié

Tissu – Crêpe Mondial Tissus

Boutons à recouvrir – Bohin (12 mm)

Veste – Patron Cardigan Naomi de La Maison Victor & tissu Pretty Mercerie

Collants – Calzedonia

Chaussures – San Marina

Collier – H&M


A vos Aiguilles !

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
S’abonner
Notifier de
guest
17 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
libero libero leo. ut fringilla id