Coudre un déguisement de doudou géant

Je vous retrouve en ces temps de mardi gras pour vous partager un nouveau projet couture, celui du déguisement de doudou géant de notre fils pour le carnaval. Eh oui, cette année, j’ai décidé de coudre un déguisement bébé/enfant pour transformer notre petit garçon en son propre doudou. Une aventure que j’ai adoré imaginer et concevoir et je vous invite à découvrir cette histoire et mes astuces dans cet article.

Et si vous cherchez à coudre un déguisement bébé ou enfant, je vous invite également à faire un tour sur mon article de l’année dernière où je vous expliquais toutes les étapes pour coudre un déguisement d’indien pour bébé ou enfant. Vous retrouverez également dans cet article toutes les étapes que j’ai suivie pour réaliser le déguisement d’indien de notre fils ainsi qu’un patron et un tutoriel pas à pas pour reproduire une coiffe indienne (pour bébé, enfant et adulte).

Mais revenons-en au thème de cette année où j’ai décidé de coudre un déguisement de doudou avec le joli doudou Nuage de la collection Après la Pluie chez Moulin Roty. Je vous explique dans cet article toute l’histoire de l’idée à la confection de ce déguisement en passant par le choix des fournitures et des détails.

Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty

Le choix de coudre un déguisement de doudou géant pour enfant

De mon côté, j’ai toujours aimé me déguiser et imaginer des déguisements. La réalisation de déguisements pour notre fils est source d’autant d’excitation et d’imagination. Cette année, Hugues a 2 ans et, soyons réalistes, c’est certainement la dernière année où je décide seule du sujet de son déguisement alors profitons-en. L’année prochaine, je vous présenterai surement un déguisement issu de l’imagination d’Hugues et où je me contenterai uniquement de lui donner vie.

La genèse pour coudre un déguisement de doudou

Cette idée de coudre un déguisement de doudou géant est en réalité une idée que j’ai eu l’année dernière mais, malheureusement, un peu trop tardivement. En effet, je n’avais pas le temps de réfléchir à la réalisation du déguisement, trouver les fournitures et coudre en seulement quelques jours. Comme je vous le précisais dans l’article de l’année dernière dédié au déguisement d’indien, je m’y suis un peu prise à la dernière minute.

Voilà donc 1 an que l’idée mûrissait de coudre un déguisement de doudou géant pour le carnaval de cette année. Cette idée ne m’a pas quitté de l’année, j’étais sûre de mon projet et de mon idée de costume à coudre.

Je pense que c’est par ailleurs un beau clin d’oeil à Hugues. Et je ne me suis effectivement pas trompée, Hugues était émerveillé de voir ce déguisement qui ressemble à son doudou et tout aussi excité de l’enfiler et d’observer chacun des détails qui caractérise son doudou. Les doudous ont une telle part dans leur vie, bien plus importante que les héros de l’imaginaire collectif ou des livres, c’est donc le moment idéal pour leur offrir une journée dans la peau de leur doudou.

Quel déguisement coudre pour un « bébé » ou bambin de 2 ans ?

Par ailleurs, je trouve finalement qu’il est préférable de coudre ce déguisement cette année plutôt que l’année dernière. En effet, comme je vous l’expliquais dans mon précédent article, la réalisation d’un déguisement pour un bébé pré-marcheur ou néo-marcheur est plus délicate. Avant 2 ans, il est important de s’attacher à la praticité du déguisement et de permettre au bébé de se mouvoir facilement et en particulier lors de ses nombreux déplacements ou temps de jeu au sol. Il était donc pour moi inenvisageable de lui coudre un déguisement qui aurait entraver sa mobilité, exit donc les animaux à queue, les couvre-chef imposants et les capes démesurées.

Cette année Hugues a grandi, il maitrise désormais parfaitement la marche et la course, il passe beaucoup de temps à jouer debout. Il est donc envisageable de lui coudre un déguisement un peu plus abouti.

Coudre un déguisement de doudou en compagnie de Nuage de Moulin Roty

Son doudou, ce petit compagnon qu’il emmène à la crèche, c’est Nuage, un personnage imaginaire issu de la collection Après la pluie de Moulin Roty tout droit sorti de l’imagination de l’illustratrice Lucille Michieli. J’adore cette collection, la douceur et la poésie qui s’en dégagent.

J’aime pratiquement tous les personnages et, en particulier, ce petit Nuage qu’Hugues a choisi comme doudou. Il s’agit d’un petit personnage avec une tête de mouton, de très grandes oreilles, des petites cornes au dessus de la tête, et une grande queue de renard. Nuage est habillé d’une grande salopette en double gaze et d’un petit foulard rayé noué autour du cou. Bref, je trouve le personnage et sa tenue absolument adorables.

Il était donc évident que j’allais reproduire ses attributs pour coudre le déguisement du doudou Nuage d’Hugues pour cette année. Par ailleurs, l’un des éléments que je préfère dans ce doudou, c’est ce mélange de tissus et de matières, aussi sympa pour les textures à explorer pour les bébés que pour le choix des tissus à coudre.

Les fournitures pour coudre le déguisement de doudou 

Pour coudre ce déguisement, les fournitures étaient assez faciles à trouver, elles se composaient de diverses matières pour pouvoir réaliser les différents éléments de ce déguisement de doudou Nuage. Moi qui adore les mélanges de matières, nous sommes en plein dedans, il y a des textures, des couleurs, des unis et des imprimés différents, des touchers et visuels parfaits pour un bébé et un enfant mais aussi pour les couturiers !

Me voilà donc en quête des tissus parfaits pour reproduire ce déguisement de doudou grandeur nature.

  • Le point clef était bien sur le tissu qui me semblait le plus complexe à trouver, à savoir la fausse fourrure couleur brique pour réaliser la queue. Suite à un petit coup de pouce sur Instagram, je trouve cette fourrure parfaite chez Craftine. Elle a la couleur exacte que je cherchais et semble assez dense, il est donc sûr que je vais la commander. A la réception, je suis ravie, la fourrure est d’une douceur exceptionnelle, bien dense et la couleur est exactement celle de la queue du petit doudou Nuage.

Je décide alors de trouver l’ensemble des fournitures auprès de la même boutique en ligne, pour plus de simplicité et je trouve alors tout le nécessaire pour coudre ce déguisement de doudou Nuage.

  • Je regarde alors les doubles gaze et trouve une double gaze anthracite au léger effet bleuté pour réaliser la salopette. L’image me semble correspondre sur mon écran et à la réception c’est une nouvelle fois validé.
  • Pour la réalisation de l’écharpe de ce doudou Nuage en version géante, je recherche un tissu rayé blanc et bleu. Là, c’est un brin plus complexe alors que je pensais trouver facilement. Je fini par choisir un seersucker rayé blanc et bleu ciel. Le bleu de l’écharpe du doudou est en réalité beaucoup plus foncé, la correspondance n’est donc pas parfaite. Par ailleurs, je me suis également rendue compte qu’en augmentant la taille du doudou il aurait été préférable d’augmenter la largeur des rayures pour avoir une belle proportion. Malheureusement, je n’ai pas trouvé mon bonheur et je n’avais pas envie d’écumer toute la toile et toutes les boutiques physiques pour trouver ce tissu. Et, globalement, l’idée est là pour la réalisation de l’écharpe.
  • Pour la tête de ce doudou géant, j’ai choisi un tissu mouton couleur crème, d’une grande douceur.
  • Je choisi également une double gaze à l’imprimé fleuri qui correspond plus ou moins à l’intérieur des oreilles de son doudou. Je choisi une version avec des fleurs et quelques points, qui ressemble le plus à celle des oreilles du petit doudou, même si les couleurs sont éloignées. L’essentiel est que l’idée soit là.
  • Je reprends une chute de suédine camel que j’avais utilisé pour réaliser le déguisement d’indien de l’année dernière (à découvrir dans cet article), la couleur est semblable à celle des cornes du doudou et je trouve que la reprise d’un tissu du déguisement de l’année dernière est un beau clin d’oeil.
  • J’ai également utilisé un tissu de mon stock une toile blanc cassé légèrement mouchetée pour réaliser une petite blouse pour faire les bras de ce déguisement de doudou géant.
  • Enfin, j’ajoute un petit ruban bleu ciel pour reprendre l’étiquette de son doudou.
Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty

Les patrons choisis pour coudre le déguisement de doudou

Le déguisement est composé pour une part de patrons classiques que j’ai reproduit à la lettre et/ou légèrement modifié, associé à des pièces que j’ai entièrement réalisé moi même pour correspondre au déguisement de doudou géant.

La salopette pour le déguisement de doudou Nuage : Le patron de la combinaison issue du livre « Vêtements unisexes pour enfants »

Pour la salopette, j’ai regardé dans les livres de vêtements pour enfants que j’avais à la maison pour trouver une salopette un peu large et qui monte bien faut au niveau de l’encolure. J’ai en particulier regardé dans le livre « Vêtements unisexes pour enfants » de Marie Takashima aux Editions de Saxe. C’est dans ce livre, aux modèles très sympa, que j’ai trouvé mon bonheur.

Il s’agit d’un patron d’une combinaison droite, jambes larges et boutonnage sur le devant, proposée en version col simple ou col chemise. Je vous laisse regarder plus en détails les extraits photos du livre juste après.

Huguette Paillettes - Couture - Inspiration couture enfant - Livre vêtement unisexe pour enfant chez Editions de Saxe - Combinaison et blouse chemise Projet à coudre - patron pour déguisement de doudou nuage
Combinaison et blouse, photos issues du livre « Vêtements unisexes pour enfants » de Marie Takashima aux Editions de Saxe

J’ai repris le patron en réalisant les modifications suivantes :

  • Modification de l’ouverture en réalisant l’ouverture dans le dos et non sur le devant, tout en conservant deux pièces sur le devant pour réaliser une couture au milieu du devant, comme celle présente sur son doudou ;
  • Ajout d’un grand revers en bas de la salopette ;
  • Suppression des manches et finitions des emmanchures à l’aide d’un biais de propreté ;
  • Couture de pressions invisibles au dos de la combinaison pour l’attacher, plutôt que l’ajout de boutons visibles.

La combinaison est réalisée en taille 100 cm et correspond à une petite taille 3 ans, ce qui convient parfaitement pour Hugues. J’adore l’effet qu’elle donne une fois portée, surtout dans cette double gaze qui lui apporte un effet loose sympa et ressemblant à la salopette de son doudou.

La blouse pour les manches du déguisement : Le patron de la blouse issue du livre « Vêtements unisexes pour enfants »

S’agissant des manches, j’ai un peu hésité, j’aurai pu me contenter de choisir un t-shirt ou un sweat blanc de la garde robe d’Hugues que nous aurions pu glisser sous la salopette. Mais, une fois lancée, j’ai décidé de coudre une blouse dans un tissu toile crème légèrement moucheté, qui ressemblait aux bras du doudou Nuage.

Pour le patron, rien de plus simple, je me suis de nouveau intéressée au livre proposant le patron de combinaison, le livre « Vêtements unisexes pour enfants » de Marie Takashima aux Editions de Saxe*. Il propose également un modèle de blouse ou chemise, je vous laisse vous reporter aux photos extraites du livre ci-dessus pour découvrir le modèle.

J’ai d’ailleurs réalisé cette chemise 2 fois pour Hugues :

Le patron était donc testé et approuvé, le partenaire idéal d’un petit projet rapide à réaliser. J’ai donc cousu une version col blouse en réalisant une finition à l’aide d’un biais de propreté. J’ai ajouté des boutons de mon stock, que j’avais chiné chez Emmaüs il y a une éternité et le tour était joué. J’ai juste supprimé l’arrondi en bas du dos pour obtenir une blouse droite sur tout le bas.

La taille réalisée est de nouveau une 100 cm et elle convient parfaitement à Hugues, un brin d’aisance qui lui permettra de la porter encore longtemps. Car, en effet, l’atout de cette blouse est qu’il pourra la porter même en dehors du carnaval.

La capuche de mouton pour le déguisement de doudou Nuage, un patron maison

La conception de la tête était la partie la plus complexe et qui nécessitait le plus de réflexion puisqu’il fallait notamment intégrer des cornes et des oreilles. Pour cela, j’ai essayé de reproduire la forme d’une capuche. Une fois la toile réalisée et testée sur la tête de mon petit mannequin, j’ai procédé à quelques modifications pour pouvoir y intégrer l’ensemble des détails :

  • Ajout de cornes : Pour les réaliser, j’ai procédé à un produit en croix pour tenter d’obtenir les bonnes proportions, qu’il s’agisse de la taille ou du positionnement. Les cornes sont garnies de chutes de ouatine pour leur donner du volume.
  • Ajout de grandes oreilles : Il s’agissait de l’un des points clefs de la tenue. Là aussi, j’ai veillé aux proportions entre la taille du petit doudou Nuage et la taille d’Hugues. Les oreilles sont garnies d’une couche de ouatine, puis cousues dans une couture de la cagoule, en procédant à un pli à la base de l’oreille pour la réduire au niveau de la couture. Les oreilles sont grandes et plutôt bien positionnées, la cagoule me convient parfaitement sur ce point.
  • Finition en pointe sur le front : Il s’agit d’un élément important du visage de Nuage, cette implantation de fourrure de mouton en pointe.
  • Ajout d’un col fermé et son plastron à la manière d’une cagoule : Je souhaitais cette finition pour une plus jolie réalisation et un effet totalement invisible, d’autant plus avec le port de l’écharpe. La cagoule s’attache donc à l’aide d’une languette dotée d’un pression à coudre invisible. Par ailleurs, le plastron garanti un parfait positionnement du col. Cette capuche amovible faisait partie de mes critères puisque je souhaitais qu’Hugues puisse enlever facilement la capuche si celle-ci le gênait (et croyais-moi, Hugues n’est pas un fan de capuches). Cela permettra également de porter la capuche de Nuage avec ou sans le déguisement de doudou complet, ce qui me semble être un net avantage, d’autant plus à cet âge où il commence aimer se déguiser.

Ce prototype m’a demandé beaucoup de réflexion, quelques ajustements mais le résultat est là et j’en suis ravie. La cagoule est entièrement doublée à l’aide de la double gaze imprimée et la partie capuche est également triplée à l’aide de ouatine pour lui donner cette forme.

La queue du déguisement de doudou Nuage

La queue est assurément la partie qui m’a donné le plus de fil à retordre. Il s’agit d’une partie complexe à gérer, non dans la réalisation en tant que telle – qui s’est bien passée – mais plutôt au stade de l’assemblage à la salopette qui fut une étape périlleuse et fastidieuse.

S’agissant de la couture de la queue, j’ai étudié celle de son doudou, j’ai réalisé un produit en croix pour tenter d’obtenir une taille plutôt proportionnée à celle d’Hugues, puis j’ai réalisé mon dessin sur l’envers du tissu fausse fourrure. Le dessin me plaisait bien alors je suis rapidement passée à la coupe, puis à l’assemblage et enfin au rembourrage à l’aide du kapok.

S’agissant de l’assemblage au déguisement, je souhaitais une queue amovible parce que je souhaitais qu’Hugues puisse l’enlever si celle ci le gênait au cours de la journée. Vu la taille de la queue, cette option me semblait primordiale, surtout pour un petit garçon d’à peine 2 ans. J’ai ainsi décidé d’accrocher la queue au niveau de la patte de boutonnage arrière, à l’aide de pressions à coudre. Ainsi, les pressions sont cousus afin de permettre, soit d’attacher la combinaison sans queue, soit d’y ajouter la queue. La solution me convient parfaitement et me semble idéale pour passer une journée à la crèche de la façon la plus confortable possible.

C’est malheureusement au stade de l’assemblage de la queue que les choses se sont compliquées. En effet, la taille et le poids de la queue tiraient trop sur la combinaison, créant un effet disgracieux et, j’imagine, désagréable à porter. La problématique vient notamment du fait que la salopette est en double gaze, un tissu très léger donc, et que la queue type queue de renard est particulièrement importante et lourde en raison du tissu choisi. La même réalisation avec un tissu plus lourd pour la salopette n’aurait pas tant tiré au niveau de l’attache de la queue. J’ai donc du reprendre le tracé de la queue 2 fois pour la rétrécir en largeur, tout en diminuant proportionnellement le rembourrage pour réaliser la queue de mon déguisement de doudou géant. Le résultat n’est pas parfait mais s’est bien amélioré et il n’est surtout pas gênant pour Hugues et c’est pour moi l’essentiel.

De votre côté, si vous souhaitez également coudre une queue type queue de renard ou queue de loup pour un déguisement, voici les possibilités qui me semblent plus faciles et plus esthétiques pour coudre une queue (amovible ou non) :

  • La création d’une queue attachée à une ceinture ou une ceinture élastiquée, à porter à la taille : Je pense qu’il s’agit de la meilleure solution mais celle-ci ne me semble pas adaptée aux plus petits pour une raison de confort pour eux, selon leurs habits habituels et leur façon de bouger.
  • La création d’une queue à coudre à la ceinture d’un pantalon ou au bas d’un haut ou d’une veste, avec un assemblage horizontal : Il s’agit également d’une option qui vous permettra d’avoir un joli rendu. Malheureusement, cette possibilité ne convenait pas à la salopette du doudou Nuage.
  • La création d’une queue à coudre à un haut puis ressortant par une fente de la salopette : C’est surement l’une des solutions les plus esthétiques pour réaliser ce type de déguisement.

Si la queue que vous souhaitez réaliser est une queue plutôt fine comme celle des lions, des chats, des zèbres ou autre, le problème ne se posera pas. En effet, les queues plus fines et moins lourdes seront plus faciles à ajouter à un déguisement.

L’écharpe pour le déguisement de doudou Nuage

Il s’agit très certainement de la partie la plus facile de ce déguisement. Pour cela, j’ai repris le modèle de la ceinture foulard, issue de mon livre « Des cadeaux en couture sans patrons ». J’ai décidé d’insérer une couche de ouatine fine à l’intérieur pour donner un peu plus de gonflant à l’ouvrage.

Enfin, j’ai terminé l’écharpe en réalisant une surpiqure tout le long, notamment pour maintenir parfaitement la ouatine en place.

Voilà donc mon projet pour coudre le déguisement de doudou géant avec le doudou Nuage de Moulin Roty pour notre fils. J’ai adoré imaginer et créer ce déguisement de carnaval pour notre garçon. J’espère que ce projet vous plaira et vous donnera à vous aussi des idées pour coudre, à votre tour, le déguisement de doudou de votre enfant. Il y a de si jolis doudous qu’il y a une infinité de projets possibles à coudre, ourson, lapin, singe et autres doudous en folie !

Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty
Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty
Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty
Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty
Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty
Huguette Paillettes - Couture débutant -Blog Couture bébé enfant - Coudre un déguisement de doudou géant Nuage moulin Roty

Déguisement d’indien – Tissus Craftine Mercerie

Salopette – « Vêtements unisexes pour enfants », Editions de Saxe

Blouse – « Vêtements unisexes pour enfants », Editions de Saxe

Tissu blouse – Toile de mon stock

Tissus fausse fourrure mouton, fausse fourrure colorée, seersucker rayé, double gaze unie et imprimée – Craftine Mercerie

A Vos Aiguilles ! 

Fournitures déguisement doudou géant

  • Patron combinaison du livre « Vêtements unisexes pour enfants »*, chez Les Editions de Saxe
  • Patron blouse du livre « Vêtements unisexes pour enfants »*, chez Les Editions de Saxe
  • 0,50 m de tissu bouclette mouton (bonnet)
  • 0,50 m de tissu double gaze imprimée (bonnet)
  • 0,10 m de tissu suédine (cornes)
  • 0,50 m de tissu Seersucker rayé (écharpe)
  • 1 m de tissu gaze de coton (salopette)
  • 0,60 cm de tissu toile (blouse)
  • 0,20 m de ruban de satin
  • 0,20 m de ruban de ruban pour l’étiquette
  • 0,5 m de Thermocollant Cricut noir* pour l’étiquette, découpé avec la Cricut Maker 3* (réalisable également avec la Cricut Joy* ou la Cricut Joy extra*).
  • 0,50 m de ouatine fine (bonnet)
  • 7 pressions à coudre (5 pour la salopette, 2 pour la queue amovible)
  • Kapok pour le rembourrage de la queue

*Collaboration commerciale non rémunérée avec Cultura et Les Editions de Saxe – Liens affiliés

Si vous souhaitez épingler cet article « Coudre un déguisement doudou pour bébé et enfant » sur Pinterest :

Partager cet article
Huguette Paillettes
Huguette Paillettes

Créations, tutoriels & instants choisis
Auteure « Des cadeaux en couture sans patrons »

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires