Chemisier Dorothie de Slow Sunday Paris

Je reviens avec un nouvel article couture pour vous dévoiler une nouvelle blouse avec ma première version de la blouse Dorothie de Slow Sunday Paris. Ce patron a beaucoup d’atouts – tant sur le design féminin du chemisier, que sur l’accessibilité de la couture – ce qui me donnera envie, à coup sûr, de réaliser de prochaines versions !

Tout d’abord, le patron : Le chemisier Dorothie de Slow Sunday Paris

Récemment, l’équipe Wissew, un marketplace de patrons de couture, m’a donné l’occasion de tester un de leur patron PDF. Après quelques hésitations (il y a tellement de choix), je me suis dirigée vers le patron de la blouse Dorothie de Slow Sunday Paris.

Slow Sunday Paris est une marque que j’affectionne et dont je couds régulièrement des patrons. J’ai notamment réalisé plusieurs versions de la blouse Lila au joli dos, ou à l’empiècement devant festonné, ainsi que de la blouse Iris, comme cette version robe que je porte toujours très régulièrement.

Je trouve les modèles de la marque très sympa ; les possibilités multiples avec les nombreuses versions qu’offre un seul patron ; les finitions très propres et les livrets d’explications assez clairs. En somme, des patrons que je couds régulièrement et recommande vivement (à condition de faire attention au niveau de couture indiqué sur chacun des modèles, certains étant complexes et minitieux).

Pour en revenir à Dorothie, il s’agit d’un chemisier boutonné sur le devant avec une encolure à revers esprit pyjama, quelques fronces et deux types de manches proposées.

Le patron est au format PDF et a le net avantage de permettre de sélectionner la taille afin d’imprimer uniquement la taille choisie, facilitant ainsi l’étape du découpage du patron.

Côté réalisation, ce patron est classé avec un niveau de difficulté intermédiaire (2,5 sur 4 niveaux de difficultés). Je suis plutôt en accord sur ce niveau de difficulté car le patron demande de la précision et nécessite de réaliser des boutonnières. Pour autant, les modifications que j’ai effectué sur cette version simplifient grandement le patron, ce qui permettrait de le classer en niveau 2 et donc intéresser les débutantes.

A la couture, le chemisier prend forme assez rapidement, ce qui est plutôt motivant pour terminer son projet.

Côté modifications, j’ai suivi les pièces du patron ainsi que les explications de montage. J’ai uniquement décidé de modifier les manches pour obtenir un petit chemisier un peu plus simple.

Pour cela, j’ai décidé de couper les manches de la version A sans y apporter les fantaisies de la version A.

Côté forme, je suis très contente de ce chemisier Dorothie, de son encolure et ses finitions.

J’ai réalisé ma taille habituelle dans ce patron et tout tombe parfaitement.

Je pense d’ailleurs déjà à deux prochaines versions :

  • La première, une version allongée en robe pour l’été ;
  • La seconde, la version B du patron original en manches 3/4, que j’imagine pour la rentrée.

Ce modèle a un petit air qui me fait penser aux chemisiers Des Petits Hauts. Il pourra s’adapter autant à des tissus imprimés qu’à des tissus unis, autant à des tissus fluides qu’à des cotons plus rigides : toute une palette de possibilités !

Ensuite, le tissu : Une double gaze fantaisie de chez Bouchara :

Pour réaliser ce patron, je souhaitais une matière naturelle dans des tons clairs : lin, double gaze, coton fin, mon idée permettait un large éventail de choix.

Je suis donc partie en quête du tissu parfait pour cette version. La première étape de mon périple m’a emmené chez Bouchara, boutique spécialisée dans la déco, j’y trouve régulièrement des tissus d’ameublement ou autres tissus très sympa.

Au détour des étales, je suis tombée sur cette double gaze avec détails dorés que j’ai tout de suite trouvé parfaite. Il y avait un large éventail de coloris : noir, kaki, corail et écru. J’ai donc opté pour cette couleur écru pour réaliser ma première version de la blouse Dorothie et je suis ravie de l’association de ce tissu et de la forme du chemisier.

Avant la couture, j’ai commencé par laver mon tissu, le faire sécher puis le repasser sur l’envers avant de le découper.

Je sais que certains préfèrent ne pas repasser la double gaze. De mon côté, j’ai préféré laver et repasser mon tissu pour plus de précisions dans la couture :

  • D’une part, quant à la découpe du tissu, cela permet d’avoir des pièces découpées exactement selon les dimensions prévues ;
  • D’autre part, quant à la taille du vêtement, afin qu’il tombe selon les dimensions prévues.

Le repassage sur l’envers, et/ou à l’aide d’une patte-mouille, est indispensable avec ce tissu car les petits motifs dorés s’effacent sous la chaleur directe du fer, ce qui abîmerait donc autant votre tissu que la semelle de votre fer.

Dès lors, il est préférable de repasser son chemisier après chaque lavage. Peut être fastidieuse, je trouve cette étape rapide à réaliser pour ce tissu car seuls quelques coups de fer suffisent. Par ailleurs, je pense que la coupe du vêtement nécessite de le repasser après chaque lavage pour une meilleure définition des détails du col.

Enfin les finitions : Boutons contrastants Mondial Tissus

Une fois la blouse terminée, j’ai quelque peu hésité entre des boutons dorés ou des boutons noirs contrastants.

J’ai finalement opté pour ces boutons noirs avec légers détails dorés, trouvés chez Mondial Tissus. J’aime beaucoup le contraste apporté par ces boutons, qui finit bien la blouse.

Concernant le positionnement des boutons, je vous conseille de ne pas suivre l’emplacement défini sur le patron mais plutôt d’essayer votre blouse et définir vous-même l’emplacement des boutons selon le décolleté souhaité.

Chemisier – Patron Dorothie de Slow Sunday Paris, chez Wissew

Chemisier – Tissu Double Gaze Bouchara

Chemisier – Boutons Mondial Tissus (Diamètre 10 mm)

Boucles d’oreilles – Laetitia Tréma Bijoux

Collier et bracelets – Lou Yetu


A vos aiguilles !

Fournitures :

  • Patron Dorothie de Slow Sunday Paris
  • 110 cm de tissu en 140 cm de laize (pour un 36/38)
  • 4 boutons assortis
  • Thermocollant
  • Fil
  • Machine à coudre

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commodo id ut id fringilla Lorem amet,