Jane en Décembre

Aujourd’hui est le jour de la sortie d’un nouveau patron que j’ai eu la chance de tester en avant première. J’ai donc l’honneur de vous présenter le dernier né de la marque Ready To Sew, le top Jane. J’avais envie de me coudre un petit pull en maille et Jane et ses détails soignés arrivaient à point. Pour cette première version, j’ai donc décidé de transformer Jane en version pull.

***

Tout d’abord, parlons du patron : Il s’agit du chemisier Jane de Ready To Sew. C’est un top ample avec un devant croisé et drapé très féminin. Cette forme est agrémentée, d’une part, de poignets froncés et de petits bracelets de manche et, d’autre part, – et ce que je préfère – d’un petit col arrondi et de trois boutons. Là est toute l’originalité de ce patron entre top féminin et chemisier classique un brin boyish. En effet, j’avais déjà vu des tops twistés avec cet effet drapé – dans le commerce ou dans le magazine La Maison Victor – mais jamais je n’avais vu ce type de finitions sur ce type de top. C’est cette association des deux styles que j’apprécie dans ce modèle.

***

Concernant le choix de la taille, comme souvent, j’hésite entre le 36 et le 38. La forme n’étant pas près du corps et les épaules étant basses, j’ai opté pour le 36. Toutefois je trouve que ma version de Jane est plus oversize que loose pour mon gabarit. J’aurai donc du réaliser un 34 pour que le modèle tombe plus joliment. En réalité, je ne peux m’en prendre qu’à moi car je ne prends jamais le temps de réaliser une toile (oui, je sais, c’est pas bien du tout…).

 Je porte tout de même mon pull et cela n’est pas si choquant mais j’y ferai attention lors de ma prochaine réalisation.

***

Concernant la réalisation, soyons honnête, ce patron s’adresse à des couturières un brin expérimentées :

* Tout d’abord, ce patron n’est pas conçu selon les codes classiques des tops ou des chemises, il fait donc appel à la logique. Inutile de s’arracher les cheveux mais de la concentration sera nécessaire lors de l’assemblage des pièces et notamment pour créer ce joli drapé twisté.

* Ensuite, le patron reprend tout de même certains codes classiques de la chemise qu’il est donc nécessaire de savoir appréhender (ou de vouloir affronter) : montage du col et du pied de col et réalisation des bracelets de manche. En revanche, il n’y a pas de fente de manche, ce qui facilite le travail.

***

Lors de l’assemblage, un pas à pas permet d’expliquer chaque étape et de guider la couture. Si vous avez déjà réalisé une chemise et que vous comprenez la logique du croisé, aucune difficulté particulière pour vous. Sinon, l’ouvrage vous demandera un peu de concentration et de patiente mais, promis, on en vient à bout.

Quelques point sont à noter :

* Je vous conseille de noter la partie A et A’ à la craie sur votre tissu pour bien vous repérer, cela aidera votre couture et la compréhension de la logique de montage du patron.

* De même, je vous conseille de bien suivre les conseils du patron concernant le thermocollant et d’utiliser un thermocollant très fin. Personnellement, j’utilise toujours ce type de thermocollant pour les ouvrages tels que les tops, chemises et robes. Je réserve le thermocollant plus épais pour les vestes et manteaux ou les tissus épais type jeans ou jacquard épais. Ce thermocollant fin permettra un plus joli fini de votre col tout en gardant les avantages de l’application d’une triplure.

* Enfin, j’ai personnellement été un peu déroutée car il n’est pas fait mention de l’endroit et de l’envers. En effet, le montage bouleversant les codes classiques des patrons, il n’y a pas réellement d’endroit et d’envers (mais plutôt un intérieur et un extérieur de l’ouvrage) et cela peut compliquer la compréhension du montage.

 

Sinon, le pas à pas est accompagné d’une playlist musicale, ce qui permet de rendre la couture très agréable !

***

Je vous livre donc un résumé de mes impressions dans le tableau ci dessous :

patron-ready-to-sew-chemisier-jane

***

Ensuite, concernant le tissu : J’avais envie de me coudre un petit pull avec les codes d’un patron de top afin d’avoir une forme qui change des petits pulls fins classiques. Je souhaitais une forme travaillée et féminine, Jane tombait donc à pic. Et j’aime beaucoup l’association de ce patron et ce tissu qui me permet d’avoir un pull comme je le souhaitais : fluide, féminin et un brin original pour un pull. J’ai donc choisi une maille jersey légère trouvée chez Mondial Tissus. Petit regret, la composition ne contient pas de laine et j’aurai aimé trouver une composition plus chaude pour l’hiver.

***

Pour ce patron et comme indiqué dans le livret, le choix du tissu sera primordial. En effet, la forme crée un top avec un endroit et un envers visibles sur le devant et le dos de l’ouvrage. Il est donc nécessaire de trouver un tissu permettant d’utiliser les deux faces de son tissu. Je pense qu’il s’agit d’un point extrêmement important lors de la réalisation de Jane. C’est le cas de mon jersey, parfaitement réversible.

***

A la couture, ce tissu est un jersey, il reste donc exigeant.

Coté avantages : Il marque bien au fer et permet donc de faciliter la couture.

Coté inconvénients : Cette maille a les inconvénients du jersey et s’adresse donc à des courtières expérimentées et/ou motivées. En effet, il est souple et élasthanne et demande de la patience. Par ailleurs, les sur-épaisseurs sont vite difficiles à gérer, notamment pour le montage des bracelets de manche et du col ou pour la boutonnière du col. Je m’en suis sortie mais j’ai dû faire appel à ma patience. Heureusement, le fait de thermocoller les pièces permet de faciliter le travail (ouf !).

***

Coté conseils : Je vous conseille de suivre les codes classiques de la couture du jersey, c’est à dire :

* Utiliser un point jersey, avec un réglage du point long (Brother FS 40 – Point n°4).

* Ne pas tirer sur le tissu au moment de la couture.

* Bien surjeter vos pièces car le tissu s’effiloche beaucoup.

* Faire également attention à vos crans car les coups de ciseaux s’étendent très vite. Privilégier les repères à la craie ou de toutes petites découpes.

* Éviter les surpiqûres qui peuvent être difficiles à effectuer en cas de sur-épaisseur et ne s’adaptent pas forcément au style du tissu. Pour Jane, je n’ai pas réalisé les surpiqûres du col et du pied de col.

* Enfin, ce tissu requiert de la précision car le découd-vite ne pardonne pas. En effet (et j’en ai fait l’expérience), il est très difficile de découdre ce tissu (1/ le point jersey est un véritable enfer à découdre 2/ on distingue mal les mailles et le fil) et la moindre erreur crée vite un (énorme) trou car les mailles s’effilochent rapidement.

***

Pour finir l’ouvrage, j’ai choisi de jolis boutons bronze travaillés, achetés à La Droguerie il y a au moins 2 ou 3 ans. J’ai enfin utilisé ces boutons que je n’osais pas coudre jusque-là et je trouve qu’ils ont parfaitement su trouver leur place ici.

** huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-1

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-2

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-3

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-4

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-5

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-6

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-7

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-8

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-9

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-10

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-11

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-12

huguette-paillettes-couture-jane-ready-to-sew-13

Patron – Jane de Ready To Sew

Tissu – Maille Mondial Tissus

Boutons – La Droguerie

Dentelle – Pretty Mercerie

Jupe en cuir – Zara

***


A vos aiguilles !

a-vos-aiguilles-ready-to-sew-jane

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
ipsum ante. quis Donec Praesent Sed pulvinar venenatis Phasellus dictum